La fresque du parloir

Fresque du parloir : le temps du concret

Nous en avions beaucoup parlé et le projet séduisait, mais il fallait faire les premiers pas: c’est fait mais ce ne sont que les premiers. Avec Jean-Yves Poutiers pour la partie documentation et recherche où il excelle et Michèle Quenardel pour la partie administrative et financière, nous avons pu mettre en forme un projet qui a été présenté et adopté par le Comité de l’association.

Il comporte plusieurs volets:

1 - EVALUER: Vérifier que le projet pouvait être dans les moyens de l’association. Les devis établis par des spécialistes de la restauration font apparaître des sommes, qu’il est prudent aujourd’hui encore de ne pas afficher, mais qui se chiffrent « seulement » en dizaines de milliers d’euros. Le plus important est que nous ayons eu la confirmation qu’un éventuel « appel au peuple » des anciens et amis, mais aussi le recours à des mécènes (pas des « sponsors ») ou le produit de diverses initiatives pourrait être abrités dans la Fondation du Patrimoine .Nous serions ainsi prémunis contre tout maniement direct de fonds (en même temps que seraient assurées les déductions fiscales habituelles dans ce domaine).

2016 fresque01 fresque parloir 1

2 - RESTAURER : La partie « restauration » ne paraît pas en principe présenter de difficultés insurmontables car l’état de conservation reste satisfaisant. La vraie question est de « gérer » la coordination avec les travaux de rénovation du lycée lui-même. Or les salles où nous nous réunissons sont parmi celles où apparaissent le plus de « désordres » sur les murs qu’il convient encore d’évaluer précisément (cela prendra des mois)…Ceci nous a conduit avec Gilles Mergy, en liaison étroite avec les autorités du lycée, madame Breyton, Proviseure, toujours extrêmement active et précise, monsieur Orcière, Intendant, et le maire de Sceaux lui-même à envisager de désolidariser les travaux sur la fresque de la restauration des murs, ne serait-ce que pour éviter à l’avenir que la fresque ne souffre à nouveau des mouvements du bâtiment. Cela apparait techniquement possible.

2016 fresque02 2016 fresque03

3 - NEGOCIER ET INSTRUIRE : Restent les démarches « juridiques « et « administratives » qui ne seront pas les moins difficiles mais que nous mènerons avec le Lycée : déterminer le degré de protection de la fresque (qui se trouve, comme vous le savez, dans une pièce « inscrite » au patrimoine des monuments historiques) et les démarches qu’il conviendrait de faire en conséquence. Obtenir les autorisations nécessaires et s’entourer des conseils de personnes habilitées. Toutes les parties concernées ont été approchées (architecte des monuments historiques, direction régionale des affaires culturelles, services du patrimoine, région qui reste propriétaire des lieux. Une réunion est prévue sous l’égide de l’intendant du lycée. Notre stratégie est claire et entérinée par le conseil: négocier d’abord avec la Région Ile de France, l’obtention d’une délégation de maîtrise d’ouvrage pour que l’association puisse avoir la pleine surveillance et direction des démarches, préciser les devis et les conditions éventuelles d’intervention et constituer les dossiers nécessaires.

C’est notre travail du semestre.

Il va de soi que nous tiendrons le Président et le Comité de l’AAAELLK informés mais aussi tous les amis et anciens au travers de notre bulletin. Vous pouvez d’ores et déjà réfléchir aux personnes qui pourraient s’engager, ne serait-ce que financièrement pour soutenir cette initiative. Nous ne mettrons cependant en place formellement un appel à soutien que lorsque nous aurons vérifié la faisabilité du projet et défini clairement les principales étapes.

Alain DELCAMP, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. contact delcamp alain


Réunions sur la fresque

Le groupe de travail chargé de réfléchir aux modalités de restauration de la fresque du parloir s’est réuni lundi 9 novembre sous la présidence d’Alain Delcamp afin de préparer la réunion du 28 Novembre à 10 heures.

Il a identifié les différentes actions à mener tant sur le plan juridique (capacité à agir de l’association dans les locaux du lycée,conséquences de l’inscription à l’inventaire des monuments historiques des trois salles du parloir, appels d’offres éventuels etc.), technique (évaluation des travaux à effectuer) et financiers (recherche d’une structure d’accueil des futurs financements), stratégie et calendrier.

Il a fait aussi le point des contacts déjà pris tant avec la DRAC Ile de France que la Fondation du patrimoine.

Il s’efforcera de préciser ces points ainsi que, si possible, d’obtenir un premier ordre de grandeur sur les aspects techniques et financiers afin de compléter l’information des personnes décidées à agir pour ce projet « phare » de l’association.


La Coupe du Monde de Rugby à Lakanal ?

Aussi curieux que cela puisse paraître à certains ce n’est pas une idée utopique : les anciens sont représentés dans l’équipe de France qui se débat actuellement en Angleterre mais ce n’est pas malheureusement par l’entraîneur : c’est par Wesley Fofana ancien élève de la section sport études et qui est l’un des rugbymen originaires d’Ile de France (ils n’ont jamais été aussi nombreux).
Ce point d’actualité pour vous rappeler que parmi l’identité du Lycée figure la pratique du Rugby et ce depuis les années dix huit cent quatre vingt dix!
En porte témoignage la magnifique fresque qui orne l’un des murs du parloir et qui, en soi, est un monument et un témoignage historique exceptionnel : des jeunes gens (des élèves) jouent un match de rugby devant un parterre choisi et parmi lesquels peuvent être identifiés plusieurs écrivains ou hommes politiques de l’époque (par exemple Edmond Rostand).
Nous pensons avec plusieurs autres anciens élèves que la restauration de cette fresque pourrait être une action à la portée de notre association. Nous avons donc besoin à la fois de votre témoignage (Pasteur Valery-Radot pensait notamment que Jean Giraudoux faisait partie des joueurs) et de votre soutien actif pour les démarches à entreprendre.

lakanal football

A l’époque le rugby s ‘appelait « foot ball » ou « football rugby » (carte postale trouvée par notre camarade Bernard Margueritte célèbre journaliste au « Monde »).
Nous entendons ainsi contribuer à l’image de notre lycée:
• montrer qu’il reste un lycée complet ou le soin du corps compte autant que celui de l’esprit ;
• qu’il a une réputation internationale - le rugby est le signe de ses relations avec le monde anglosaxon
et l’Angleterre en particulier : le président de la commission européenne de la chambre des Lords était lorsque je l’ai rencontré un ancien élève de Lakanal dans les années 50 !
• Enfin une section sport études aussi particulière peut contribuer à lui conserver son statut parmi les grands lycées français. Nous devons veiller en effet à ce qu’il ne soit pas considéré à l’avenir comme un « simple » lycée régional alors qu’il reste dans le peloton de tête des grands lycées parisiens. Sa section rugby explique une partie de son attraction pour les provinciaux et notamment ceux originaires du Sud de la France (n’oublions pas que Sceaux fut le centre du félibrige en Ile de France) et nous pouvons, à travers le réseau des équipes juniors de tous les clubs de France (appelés «juniors Reichel») faire connaître les spécificités de Lakanal sur ce point.
Franz- Reichel, qui a donné son nom à ce championnat est l’un des joueurs de la fresque et une plaque célèbre déjà sa mémoire de sportif complet (il fut l’introducteur du Rugby à XV en France et le capitaine du Racing Club de France premier champion de France en 1892 et de l’équipe de France sacrée championne olympique en 1900).Il fut aussi journaliste au Figaro ce qui explique peut être le grand nombre de personnalités parmi les spectateurs qui figurent sur la fresque de Guillonnet de 1899.

Dernière minute : Notre première réunion de travail pour constituer une équipe ayant pour but de valoriser et de restaurer la Fresque se tiendra le Samedi 28 Novembre 2015 de 10 h à 12 h dans le parloir, à proximité de la fresque. Veuillez nous prévenir de votre participation par e-mail aux adresses ci-dessous.


Vous pouvez envoyer vos témoignages ou manifester votre intérêt en adressant un mail ou un courrier à l’association au titre du « comité de la fresque » ou à l’une des personnes déjà engagées dans ce projet :

pour Alain DELCAMP : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

pour Michèle Quenardel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

pour Jean-Yves Poutiers : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


Appel à témoignages et renseignements concernant la fresque du parloir du lycée représentant un match de rugby

fresque parloir

Le Comité de l’Association des Amis et Anciens Élèves du Lycée Lakanal a bien voulu me confier la tâche de réfléchir, entouré d’une petite équipe, aux modalités de restauration de la fresque en deux parties, réalisée en 1899, montrant du côté gauche un match de rugby – ce qui, compte tenu de l’époque, est déjà assez étonnant – et du côté droit un groupe de spectateurs dont l’identification partielle est loin d’être certaine.
Cette fresque symbolise le lien qui reste l’une des caractéristiques de Lakanal entre l’enseignement classique au plus haut niveau et la pratique sportive. Il s’agit donc là d’une tradition inscrite, si je puis dire, dans les « gènes » de notre lycée et qui le rattache aussi, à travers un sport à forte image provinciale, à l’ensemble du territoire.
On peut aussi voir dans cette restauration une contribution fortement symbolique mais en même temps réaliste et concrète de l’association des anciens élèves.
Il nous reste à rassembler des arguments suffisamment mobilisateurs pour susciter l’intérêt de nos camarades, voire de personnalités locales ou de figures du monde du rugby, et servir de base à une grande souscription fédératrice.
Dans un premier temps, nous publions dans la gazette de l’A.A.A.E.LLK cet article explicitant le projet. Nous lançons donc un appel à tous ceux qui seraient en mesure d’apporter des informations et témoignages concernant cette fresque, notamment sur les points suivants :
- Pourquoi cette fresque a-t-elle été réalisée et comment a-t-elle été financée ?
- Dans quelles circonstances et conditions le rugby a-t-il été introduit à Lakanal ?
- Le match représenté a-t-il réellement eu Lieu ? Est-il possible d’identifier certains des joueurs et pourquoi ceux-ci plutôt que d’autres ?
- Qui sont les personnages représentés parmi les spectateurs ?
- Toute autre question ou réflexion qui vous viendrait à l’esprit.
Nous avons naturellement déjà quelques idées, mais il serait intéressant de croiser nos informations avec les vôtres afin de mieux fixer l’histoire de cet événement et d’éclairer ainsi notre propre démarche. En vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien accorder à cette initiative, je vous prie d’accepter l’expression des sentiments très cordiaux et dévoués de notre petite équipe.


Alain Delcamp
Élève d’hypokhâgne et khâgne 1963-1965

Naturellement, toute candidature d’un ancien élève qui souhaiterait participer à cette réflexion sera très bienvenue. Il suffira de nous faire parvenir vos nom et adresse et, si possible, vos années de scolarité à Lakanal.
Cette « fresque » est en fait une peinture à l’huile sur toile, qui nécessite une restauration.